Presse

Hemisphère-son

C’est un nom qui pèse dans le monde franco-allemand de la musique contemporaine et électro : la carrière de Yérri Gaspar-Hummel se déroule entre les deux pays. Le musicien aime butiner entre différentes influences musicales, la preuve puisqu’il a lancé, il y a 20 ans le festival Exhibitronic à Strasbourg, moins connu que son grand frère Musica, mais à la programmation audacieuse puisqu’on y entend aussi bien des performances de guitare électronique dans la cathédrale, des concerts pour projection vidéo et piano préparé que des sessions électro qui durent toute la nuit dans les clubs alternatifs de la ville.
Suzanne Gervais, France Musique

Le cri du Patchwork, France Musique

1ère édition du festival Fort en musique avec Yérri Gaspar-Hummel, s’inspirant du site (…) pour installer 50 haut-parleurs et le faire résonner au son de Électro’Fort.

Est républicain, août 2018

HANATSU miroir invite le compositeur Yérri-Gaspar Hummel pour un projet avec 150 enfants de la com com de Saverne. Rajani Turletsky ouvre le projet en tant qu’intervenante musicienne auprès des écoles primaires du territoire.

2017-04, DNA

Quand l’électro se sert de l’écho, la spatialisation est intemporelle : Exhibitronic#2

Strasbourg University, september 2012

Pour poursuivre votre visite faites un tour au dôme sonore, installation naît d’une coopération entre l’architecte Jérémie Bellot et de Yérri-Gaspar Hummel, compositeur (…) C’est le rythme de la vie qui a inspiré son oeuvre.

DNA

Exhibitronic à la cathédrale de Strasbourg, premier concert de guitare à la cathédrale donné par Duncan Pinhas

« Nous voulons faire découvrir une musique qui ne s’écoute pas à la radio, prévient Yérri-Gaspar Hummel ».

DNA

Tout aussi inattendu, le collectif de l’état latent et l’association Larkipass – au total quatre danseurs et une vingtaine de musiciens issus d’une dizaine de nationalités – introduiront le concert Nabal, qui réunira un travail architectural, musical et audiovisuel. « On va se rencontrer sur la résonance de l’édifice et employer des objets usuels en guise d’instruments de percussion », explique le compositeur Yérri-Gaspar Hummel, qui a également prévu un mapping vidéo au coeur de l’abside : une projection en 3D de l’architecte Jérémie Bellot.

DNA

Défiler vers le haut